close
Serge Ibaka, Son of Congo

Serge Ibaka, Son of Congo

Qui mieux que Serge Ibaka pouvait inaugurer la couverture de notre nouveau magazine? Le congolais qui évolue dans l’une des meilleures équipes de basket-ball au monde est beau, grand, fort et élégant à outrance. Plus qu’un athlète, vous découvrirez que le jeune homme a aussi le coeur sur la main en n’économisant ni son temps ni son énergie quand il s’agit d’œuvrer pour les plus démunis. Il aurait été si facile pour le jeune millionnaire de renier ses racines comme tant d’autres l’ont fait avant lui, mais le joueur congolais n’oublie pas d’où il vient et surtout où il va! Nous nous devions de consacrer notre première couverture à celui qui, à lui seul, personnifie ce magazine.
Serge Ibaka Foundation
Serge Ibaka Foundation
Peux-tu nous en dire plus sur ta fondation?

La “Serge Ibaka Fondation” met en place des solutions visant à améliorer les conditions d’éducation et de santé des jeunes. Sans ces besoins primaires, il est impossible d’avoir d’autres sujets d’intérêt tels que le basket. C’est une étape nécessaire pour donner aux jeunes l’opportunité de rêver comme j’ai eu la chance de le faire avant eux. Elle a été surnommé “Son of the Congo” en référence au titre du nom du documentaire qu’ESPN m’a consacré l’année dernière.

Quel exemple veux-tu donner aux jeunes?

Je veux aider et partager ce que Dieu m’a donné. J’essaie d’utiliser mon statut pour changer la vie des gens, conseiller les jeunes Congolais ou Africains pour, à terme, les aider à évoluer à l’étranger et réaliser leurs rêves, qu’ils fassent du foot, du basket, du judo, peu importe. L’important pour eux est de ne jamais oublier d’où ils viennent.

Serge Ibaka Foundation
Serge Ibaka Foundation
La fondation agit ailleurs qu’au Congo?

La fondation existe depuis moins d’un an, avant j’étais très impliqué avec l’Unicef. J’ai pensé qu’il fallait d’abord commencer chez moi avant d’aller ailleurs.

Est-ce important pour toi de t’engager auprès de la société civile?

Oui, c’est très important parce que je n’avais rien lorsque j’étais au Congo et je m’en suis sorti grâce à Dieu. J’aimerais partager ma bénédiction avec les autres.

Quels sont tes projets après ta carrière de basketteur?

Je suis concentré sur ma carrière et on verra après pour la suite.

Serge IBAKA
AVEC CLASSE X ALBA
Mais tu sors une ligne de vêtements?

C’est pour le plaisir, je fais ça pour m’amuser, comme tout Congolais, j’aime bien m’habiller! Ne parle-t-on pas de “sapologie” chez nous? A l’heure actuelle, on travaille sur le projet, le site marchand etc… Même si j’aime les vêtements, ce n’est pas mon métier, alors je collabore avec Alba, une compagnie américaine qui fait des vêtements sur-mesure depuis des décennies notamment pour les athlètes. Ce n’est pas une reconversion, la moitié des recettes financeront la fondation. On utilisera l’argent pour aider les autres.

Quelle est ton implication dans les collections avec Classe X Alba?

Je prends les décisions en matière de coupes, de couleurs, de matières… Je suis un peu un designer à bien y regarder. Je voulais une collection qui me ressemble, simple avec une coupe cintrée.

Tu es régulièrement dans le classement BET des joueurs les plus sexy, as-tu déjà pensé au mannequinat?

Beaucoup de personnes me disent cela mais moi je gagne ma vie avec le basket, je ne gagnerais jamais autant d’argent en étant mannequin.

Serge Ibaka Foundation
Serge Ibaka Foundation
Est-ce important d’être bien habillé pour toi?

C’est indispensable, ça fait partie de mon style de vie, de part mes origines, toi-même tu sais, c’est dans le sang!

Tu n’es jamais tenté de donner des conseils à Russell Westbrook?

Oh! Je préfère ne pas rentrer là-dedans et m’occuper de Serge Ibaka mais je vais quand même lui donner des chemises…

Serge Ibaka Foundation
Serge Ibaka Foundation
Qu’est ce que le mot “élégance” t’inspire?

Cela définit une personne. En général, les gens au look excentrique ont la personnalité qui va avec. Ceux à l’allure soignée font attention, ils sont méticuleux en tout, à la maison, au travail.

Quel joueur NBA pourrait être “ sapeur “ d’après toi?

Il y en a beaucoup! Tyson Chandler est un maître en la matière. Chris Bosh aussi a de belles toilettes.

Serge Ibaka Foundation
Brazzaville
Afropolitain Magazine - Acnedote made by Alba Botanica

L’Antidote pour la peau

Afropolitain Magazine - Lotus Moon

LotusMoon SkinCare