1. Gnocchi de bananes, suprême de poulet fermier et crème de champignon
  2. DARK MAKE UP, la grande tendance du maquillage
  3. Prelim
  4. Joe Ouakam, artiste icone ou Œuvre ?
  5. Zab PopUp Shop
  6. L’été arrive et ses inconditionnels aussi.
  7. Rafiya
  8. Rencontre avec Christian Eyenga
  9. Sankara, le rebelle: Sennen Andriamirado
  10. Sushi d’attiékè
  11. Le côté amer du sucre
  12. Mois de l’histoire des Noirs
  13. VEAU – SARDINES – DE CHEZ NOUS
  14. Le poids des mots
  15. Les tendances mode qui vont bien aux cheveux courts
  16. Le Pouvoir de Guérison des Plantes
  17. Soyez de Vrais Mecs, Faites-vous une Pédicure
  18. Sauti-Sol
  19. Soeur Rosetta Tharpe
  20. La gamme premium masculine de soins est arrivée
  21. Art Surma – Ethiopie
  22. Oasis marocaine chez soi
  23. Nola Adé
  24. Les Super-Aliments et Équilibre Intérieur
  25. « Sweet Christmas » Luke Cage is Back…
  26. Baobab pour la beauté, santé et la vie !
  27. Respect pour l’Architecte
  28. Foyer – Trouver l’équilibre
  29. LotusMoon SkinCare
  30. Serge Ibaka, Son of Congo
  31. L’Antidote pour la peau
  32. Black President
  33. Tour de Martinique des Yoles Rondes
  34. Première impression
  35. Élixir Rose en Or 24 K
  36. The New Stereotype (TNS)
  37. Smash Plantains
  38. Un Continent debout
  39. Noella Coursaris
  40. Asics Tiger : Tanabata pack
  41. Oumou Kandé Diao, Agence française pour models black
  42. Nicholle Kobi – une dessinatrice engagée
  43. Quand Vans Rencontre Nintendo
  44. Prendre soin de ses cheveux en été
  45. Blanchissement de la Peau (Bleaching)
  46. Chronique du « Hardcore Yogi »
  47. Ade Hassan, Reine Nubienne
  48. Chef Roblé, Super Chef
  49. Laser de Jouvence
  50. Maquillage- Yeux 2
  51. Alexis Peskine
  52. Maquillage – Yeux
  53. Entre la modernité et traditions ?
  54. Prévention – Meilleure alternative à la guérison
  55. Les nouveaux investisseurs attendent une échelle
  56. The G-spot Injection
  57. PEGGUY TABU – “PARDONNER”
  58. Nike Air Presto Ultra Flyknit
  59. Demain, si Dieu le veut – Khadi Hane
  60. A vos Encens ! Prêt ! Méditez !
  61. Une escapade au hammam
  62. L’art du massage érotique
  63. Malonga, Chef et Globe-Trotter
  64. Villes intelligentes, une piste pour l’avenir…
  65. Tartine Exotique
  66. Petit Piment
  67. Prince – « Purple Rain »
  68. La Gouvernance Arc-en-Ciel de Nelson Mandela
  69. Et maintenant…
Qui mieux que Serge Ibaka pouvait inaugurer la couverture de notre nouveau magazine? Le congolais qui évolue dans l’une des meilleures équipes de basket-ball au monde est beau, grand, fort et élégant à outrance. Plus qu’un athlète, vous découvrirez que le jeune homme a aussi le coeur sur la main en n’économisant ni son temps ni son énergie quand il s’agit d’œuvrer pour les plus démunis. Il aurait été si facile pour le jeune millionnaire de renier ses racines comme tant d’autres l’ont fait avant lui, mais le joueur congolais n’oublie pas d’où il vient et surtout où il va! Nous nous devions de consacrer notre première couverture à celui qui, à lui seul, personnifie ce magazine.
Serge Ibaka Foundation

Serge Ibaka Foundation

Peux-tu nous en dire plus sur ta fondation?

La “Serge Ibaka Fondation” met en place des solutions visant à améliorer les conditions d’éducation et de santé des jeunes. Sans ces besoins primaires, il est impossible d’avoir d’autres sujets d’intérêt tels que le basket. C’est une étape nécessaire pour donner aux jeunes l’opportunité de rêver comme j’ai eu la chance de le faire avant eux. Elle a été surnommé “Son of the Congo” en référence au titre du nom du documentaire qu’ESPN m’a consacré l’année dernière.

Quel exemple veux-tu donner aux jeunes?

Je veux aider et partager ce que Dieu m’a donné. J’essaie d’utiliser mon statut pour changer la vie des gens, conseiller les jeunes Congolais ou Africains pour, à terme, les aider à évoluer à l’étranger et réaliser leurs rêves, qu’ils fassent du foot, du basket, du judo, peu importe. L’important pour eux est de ne jamais oublier d’où ils viennent.

Serge Ibaka Foundation

Serge Ibaka Foundation

La fondation agit ailleurs qu’au Congo?

La fondation existe depuis moins d’un an, avant j’étais très impliqué avec l’Unicef. J’ai pensé qu’il fallait d’abord commencer chez moi avant d’aller ailleurs.

Est-ce important pour toi de t’engager auprès de la société civile?

Oui, c’est très important parce que je n’avais rien lorsque j’étais au Congo et je m’en suis sorti grâce à Dieu. J’aimerais partager ma bénédiction avec les autres.

Quels sont tes projets après ta carrière de basketteur?

Je suis concentré sur ma carrière et on verra après pour la suite.

Serge IBAKA

AVEC CLASSE X ALBA

Mais tu sors une ligne de vêtements?

C’est pour le plaisir, je fais ça pour m’amuser, comme tout Congolais, j’aime bien m’habiller! Ne parle-t-on pas de “sapologie” chez nous? A l’heure actuelle, on travaille sur le projet, le site marchand etc… Même si j’aime les vêtements, ce n’est pas mon métier, alors je collabore avec Alba, une compagnie américaine qui fait des vêtements sur-mesure depuis des décennies notamment pour les athlètes. Ce n’est pas une reconversion, la moitié des recettes financeront la fondation. On utilisera l’argent pour aider les autres.

Quelle est ton implication dans les collections avec Classe X Alba?

Je prends les décisions en matière de coupes, de couleurs, de matières… Je suis un peu un designer à bien y regarder. Je voulais une collection qui me ressemble, simple avec une coupe cintrée.

Tu es régulièrement dans le classement BET des joueurs les plus sexy, as-tu déjà pensé au mannequinat?

Beaucoup de personnes me disent cela mais moi je gagne ma vie avec le basket, je ne gagnerais jamais autant d’argent en étant mannequin.

Serge Ibaka Foundation

Serge Ibaka Foundation

Est-ce important d’être bien habillé pour toi?

C’est indispensable, ça fait partie de mon style de vie, de part mes origines, toi-même tu sais, c’est dans le sang!

Tu n’es jamais tenté de donner des conseils à Russell Westbrook?

Oh! Je préfère ne pas rentrer là-dedans et m’occuper de Serge Ibaka mais je vais quand même lui donner des chemises…

Serge Ibaka Foundation

Serge Ibaka Foundation

Qu’est ce que le mot “élégance” t’inspire?

Cela définit une personne. En général, les gens au look excentrique ont la personnalité qui va avec. Ceux à l’allure soignée font attention, ils sont méticuleux en tout, à la maison, au travail.

Quel joueur NBA pourrait être “ sapeur “ d’après toi?

Il y en a beaucoup! Tyson Chandler est un maître en la matière. Chris Bosh aussi a de belles toilettes.

Serge Ibaka Foundation

Brazzaville

Social

PINTEREST

INSTAGRAM

LINKEDIN

YOUTUBE