close
Un Continent debout

Un Continent debout

Je voudrais que nous rendions visite à mon très cher continent qu’est l’Afrique. Un continent riche en ressources, en capital humain, et d’une beauté naturelle indéniable, néanmoins criblé de problèmes. L’un des nombreux problèmes est l’état des soins de santé dans la majorité de ses pays. Le manque de ressources humaines et de fonds rend la prise en charge des patients et la gestion des maladies beaucoup plus difficile. Le diabète est devenu l’une des principales maladies dans le monde occidental, et il est bon de reconnaître sa présence sur le continent africain.

Ayant vécu sur le continent la majorité de ma vie, je sais une chose ou deux sur le régime alimentaire africain. Notre alimentation est remplie d’aliments riches en glucides comme nos plats à base de riz, d’igname, de manioc, et de pain. Ces types d’aliments, lorsqu’ils sont consommés régulièrement peuvent augmenter le niveau de sucre dans le sang sur une période prolongée et éventuellement, conduire au diabète. (Le mécanisme du diabète sera discuté dans un futur article sur le blog). Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’une étude publiée en 2004 par le Dr. Épidémiologiste Sarah Wild a suggéré que la plus forte augmentation du nombre de patients diabétiques devait se produire en Asie et en Afrique en 2030. Avec la maladie à la hausse sur le continent, la technologie et les méthodes pour détecter le diabète n’ont pas suivi. Selon l’Atlas actuel de la Fédération Internationale du Diabète, près des deux tiers d’Africains atteints de diabète ne sont pas diagnostiqués.

Slender Legs And Feet Of African-american Woman
Beautiful slim legs and feet of ethnic black Afro-American female

Les complications des pieds chez les patients diabétiques sont une préoccupation majeure de santé. Cavanagh et al. (2008) affirme que les complications du diabète sont le plus souvent trouvées au niveau des membres inférieurs. Les complications surviennent à cause des nerfs endommagés et de flux sanguin réduit vers la zone inférieure du corps. Cela conduit à la perte de sensation dans le pied, ce qui prédispose les patients diabétiques à des blessures et des ulcérations non reconnues (Rahman et al., 2006). Dans de nombreux cas malheureux, cela peut conduire à l’infection et l’amputation (Charanga et al. (2004). La perte d’une partie d’un membre ou d’amputations majeures sont les problèmes les plus redoutés dans la population diabétique. elles se produisent fréquemment en Afrique. Malheureusement, le manque de connaissances et de la pratique podiatrique rend la gestion des pieds diabétiques beaucoup plus difficile. Selon le Dr. Andrew Clarke, un podiatre en Afrique du Sud, le diabète a été à la cause de 60% des amputations non-traumatiques des membres inférieurs dans les hôpitaux publics de la Métropole de Cape Town. En fait, toutes les 30 secondes, un membre inférieur est perdu dû au diabète, un chiffre stupéfiant! À Lagos, au Nigeria, les ulcères de pieds diabétiques représentent 55% des amputations, et la procédure elle-même a un taux de mortalité de 20%. Ce qui signifie que pour chaque tranche de 10 amputations effectuées, 2 personnes ne survivront pas.
La gestion des pieds diabétiques continue d’être un défi pour les professionnels de la santé en Afrique. Des facteurs tels que la situation économique, le manque de ressources, la formation insuffisante, l’éducation, et le peu de soutien du gouvernement ont rendu la gestion du diabète et de ses complications pénibles. La formation du personnel qualifié tels que les podiatres, les médecins, les infirmières et les administrateurs d’hôpitaux est en forte demande pour prévenir les effets croissants de cette maladie débilitante. Les soins du diabète en Afrique sont inefficaces et doivent changer; des mesures audacieuses doivent être prises pour gérer les conditions et ses complications de manière appropriée.

Noella Coursaris and Kid

Noella Coursaris

Nintendo Classic Mini NES

Nintendo NES : « Retour vers le Futur »